Médecine esthétique du visage

Toxine botulique ou Botox

Toxine botulique ou botox en médecine esthétique

Le Docteur Elisabeth AMAR pratique la médecine esthétique et anti-âge à Marseille. Elle vous propose une approche globale du vieillissement du visage afin d’apporter une solution adaptée à votre cas.

La médecine esthétique est devenue un formidable outil complémentaire à la chirurgie esthétique du visage, qui permet de traiter le premiers signes du vieillissement ou d’entretenir une chirurgie chaque année, à l'aide d'injections et autres procédés modernes.

Le Docteur Elisabeth AMAR considère que la médecine esthétique s’adresse à tous les âges et qu’elle permet d’apporter des solutions bien plus efficaces que les toutes les cosmétiques traditionnelles du commerce.

Bien évidemment, il faut savoir doser et ne réaliser que les actes nécessaires à la personne. C’est pourquoi, le Docteur Elisabeth AMAR, qualifiée en chirurgie plastique, réparatrice et esthétique, met ses compétences à votre service, pour un examen approfondi et vous propose une véritable stratégie anti-âge et un suivi personnalisé.

Les origines du Botox ou la toxine botulique


Substance qui diminue la contraction des muscles en agissant au niveau de la jonction neuro-musculaire (action myorelaxante).

Depuis 1975, les médecins utilisent la toxine botulique ou botox en thérapeutique pour corriger le strabisme de l’enfant, les tics du visage et les clignements incontrôlables de l’oeil.

En France, les premières autorisations de mise sur le marché(A.M.M.) sont apparues à partir de 1990 pour certaines pathologies (ophtalmologie, O.R.L, neurologie)

La toxine botulique sous le nom de BOTOX a reçu, aux Etats- Unis, l’autorisation de la Food and Drug Administration (FDA) en 2002 pour son utilisation dans le traitement des rides inter- sourcilières ou « rides du lion ».

Depuis 2003, la France a autorisé la mise sur le marché (A.M.M.) de la toxine botulique dans un but esthétique sous les noms de VISTABEL, AZZALURE et BOCOUTURE.

Cette autorisation concerne l’utilisation esthétique pour le traitement des rides de la glabelle (rides inter-sourcilières ou « rides du lion ») sous certaines conditions de compétence.

Du point de vue esthétique :

le principe est de réduire essentiellement l’action des muscles situés au niveau du front et des sourcils, afin d’atténuer aussi bien les rides horizontales que les rides verticales provoquées par la contraction de ces muscles.

Une telle utilisation permet de lisser les reliefs cutanés et d’obtenir ainsi un effet de rajeunissement par relâchement de la tension musculaire.

Anatomiquement la position des sourcils est assurée par un équilibre entre deux forces opposées, constituées par des muscles abaisseurs (situés au voisinage des sourcils), et un muscle releveur (le muscle frontal).

Les rides horizontales sont dues à la contraction du muscle frontal qui est releveur. Les rides verticales inter-sourcilières sont occasionnées par la contraction des muscles abaisseurs.

L’objectif essentiel de ce traitement

diminuer les rides et les ridules au repos et non d’empêcher la contraction musculaire : on jugera donc le résultat principalement sur l’aspect des rides au repos.

En ce qui concerne la balance entre les muscles abaisseurs et élévateurs, la toxine botulique en atténuant l’action d’un groupe de muscle, atténue les rides dues à ces muscles mais libère l’action des muscles antagonistes : le but est de traiter la balance musculaire et d’obtenir ainsi une harmonisation du visage.

Le docteur Elisabeth AMAR, spécialiste en chirurgie esthétique et plastique, connaît particulièrement bien la région du visage et saura doser au mieux « la balance » musculaire.

injection botox

Il convient de respecter certaines contre-indications à l’injection de botox :

  • maladies neuro-musculaires comme la myasthénie.
  • grossesse et allaitement
  • hypersensibilité connue à la neurotoxine botulinique A ou à la sérum-albumine, et de traitement par les aminosides (famille d’antibiotiques dont font partie notamment l’Amiklin et la Gentalline).

Il convient aussi de respecter un certain nombre de précautions :

  • Si vous êtes soigné(e) par ailleurs par des injections de toxine botulique pour des spasmes pathologiques, si vous avez eu un épisode de paralysie des muscles de la face, si vous souffrez d’une maladie neuro-musculaire ou de troubles de la coagulation, vous devez en faire part au praticien qui vous prend en charge pour ces injections de Toxine Botulique.
  • La prise de médicaments de type anti-coagulants ou aspirine ou antibiotiques
  • D’une manière générale, tout problème de santé doit être signalé au docteur AMAR.

Les injections sont réalisées au cabinet du Docteur Elisabeth AMAR sur RDV. Aucune préparation particulière n’est nécessaire. Le Docteur AMAR réalise un diagnostic précis des zones à injecter et réalise des photos de référence. La durée d'une séance est d'environ 20 minutes.

Ce traitement consiste en une série d’injections au niveau de la partie supérieure du visage. L’aiguille est fine, et les injections sont habituellement peu douloureuses. Le Dr AMAR utilise préférentiellement le toxine botulinique de type A Vistabel .

La durée d'efficacité du produit est située entre 4 et 6 mois selon les patients.

Les zones que l’on peut traiter avec la toxine botulique ou botox sont :

  • Front: rides, plis du front
  • Glabelle (zone entre les sourcils) rides du lion
  • Pattes d'oie (contours des yeux)

Des retouches sont parfois nécessaires ; le Docteur AMAR sera toujours disponible et à votre écoute pour vous apporter satisfaction.


Témoignages

Simulation de mon opération en 3D