Chirurgie esthétique de la silhouette

Abdominoplastie/Lifting du ventre

Plastie abdominale / Abdominoplastie

Chaque fois qu'il existe des lésions importantes de la peau, avec une distension, des vergetures, voire des cicatrices, la lipoaspiration isolée est insuffisante et il faut recourir à une plastie abdominale.

L'objectif de cette intervention est d'enlever la peau la plus abîmée et de retendre la peau saine périphérique.

On y associe le plus souvent dans le même temps le traitement des surcharges graisseuses localisées par lipoaspiration et le traitement de la distension des muscles abdominaux par correction du diastasis.

Principes de l'abdominoplastie

L'abdominoplastie consiste en l'ablation d'un large fuseau de peau, situé entre l'ombilic et le pubis, selon un dessin préétabli. La peau sus-jacente, sera redrapée vers le bas. L'ombilic est conservé et replacé en position normale.

La cicatrice est située au dessus du pubis et déborde dans les plis de l'aine. Sa longueur est prévisible avant l’intervention, elle correspond approximativement au pli abdominal décelable en position assise.

Le docteur Amar utilise la technique de la Haute tension supérieure, qui est l’évolution de ce type de chirurgie depuis une dizaine d’années et qui permet de soulager la tension sur la suture et les risques de complications post- opératoires.

plastie abdominale

L'intervention et ses suites

L’abdominoplastie ou plastie abdominale se déroule sous anesthésie générale

La durée d’hospitalisation varie de 1 à 5 jours en fonction de l’importance de l’intervention. 

En fin d'intervention, un pansement modelant est confectionné, et une gaine abdominale mise en place.

Sa durée varie entre 1h et 2h30.

Les suites opératoires de la plastie abdominale

Des pansements sont necessaires pendant une quinzaine de jours. Le port d'une gaine de soutien est conseillé pendant 4 semaines, jour et nuit. Un arrêt de travail de 2 à 4 semaines doit être envisagé, en fonction des cas. 

La pratique d’une activité sportive est possible à partir du deuxième mois.

Le minilift abdominal

Il s’agit d’une plastie abdominal à minima , sans décollement du nombril. Cette technique s’adresse aux cas intermédiaires entre la lipoaspiration et la véritable abdominoplastie .

Le Dr AMAR évaluera votre cas et vous orientera vers la technique la plus adaptée.

Le résultat de la plastie abdominale

Il est fréquent qu’il y ait de l’œdème (gonflement) durant les 2 à 3 premiers mois.

Le résultat se juge à six mois - un an après l'intervention. Si la cicatrice, s’estompe bien, elle reste néanmoins visible.

 Les plasties abdominales apportent en règle générale à la patiente une amélioration très nette en ce qui concerne le confort et un mieux-être psychologique.

Il s'agit cependant d'une chirurgie importante et délicate, pour laquelle la qualité de l'indication et la rigueur du geste opératoire ne mettent pas à l'abri d’imperfections voire de complications.

Les imperfections de résultat

La cicatrice est parfois trop visible, adhérente, voire asymétrique ou ascensionnée. Elle peut, devenir élargie, épaisse, voire chéloïde.

L’ombilic peut perdre un peu de son naturel à cause de la cicatrice ou bien de sa forme.

Une ascension des poils pubiens peut être observée.

Ces imperfections de résultat sont en règle générale accessibles à une retouche chirurgicale sous anesthésie locale.

Les complications envisageables

Parmi les complications envisageables, il faut citer :

  • La survenue d’un hématome, peut justifier une ré intervention afin d’éviter une altération du résultat esthétique.
  • La survenue d’une infection en fait peu fréquente, nécessitera un drainage chirurgical et un traitement antibiotique.
  • Les accidents thrombo-emboliques (phlébite, embolie pulmonaire) bien que assez rares sont les plus redoutés. Des mesures préventives rigoureuses doivent en minimiser l’incidence.
  • La survenue d’un épanchement lié à un écoulement de lymphe quelques jours après l’opération doit parfois être ponctionné, et il s’assèche en général sans séquelle particulière.
  • La nécrose cutanée est parfois observée, en règle limitée et localisée. Elle survient plus fréquemment chez les fumeuses, et les séquelles esthétiques peuvent en être importantes.
  • Les altérations de la sensibilité de la paroi, notamment dans la région sous ombilicale sont fréquentes : la sensibilité normale réapparaît le plus souvent dans un délai de 3 à 12 mois.
  • On peut parfois observer des retards de cicatrisation qui allongent les suites opératoires.

La chirurgie plastique et esthétique de la paroi abdominale a fait des progrès déterminants qui permettent aujourd'hui, dans un bon nombre de cas, de proposer une technique et une stratégie adaptées et de résoudre les principaux problèmes esthétiques posés par l'abdomen.

chirurgie esthetique Marseille - lifting des seins - chirurgie esthétique visage - chirurgie esthetique des seins - Medecine esthétique - liposuccion - Coolsculpting : méthode référente de cryolipolyse


Simulation de mon opération en 3D

Conformément à la législation relative à la protection des données, nous vous informons que ce site utilise des cookies à des fins de statistiques. En cliquant sur le bouton 'Accepter', vous autorisez les services tiers que nous utilisons à éventuellement déposer un ou plusieurs cookies sur votre ordinateur. Pour en savoir plus, consultez nos mentions légales